AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisCampagne publicitaire contre l’inceste, une première en France

Campagne publicitaire contre l’inceste, une première en France

Le Gouvernement vient de lancer, pour la première fois, une campagne publique sur l’inceste et les violences sexuelles, qui concernent 160 000 enfants chaque année, selon les experts.
C’est la première fois en France qu’une campagne publicitaire de sensibilisation aux violences subies par les enfants cite ouvertement l’inceste.
@ Shutterstock - C’est la première fois en France qu’une campagne publicitaire de sensibilisation aux violences subies par les enfants cite ouvertement l’inceste.

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

"J'ai souhaité mettre en place une campagne en mode sécurité routière, pour taper dans l'estomac de nos concitoyens", a déclaré sur BFM TV/RMC Charlotte Caubel, secrétaire d'État à l'Enfance. "C'est la première fois qu'un gouvernement utilise le mot « inceste » dansune campagne, la première fois qu'il parle de ces violences sexuelles au sein de la famille", a-t-elle précisé à l'AFP.

Cette opération nationale sera diffusée sur les réseaux sociaux et médias, puis affichée dans les lieux publics et les salles de cinéma. Un spot publicitaire choc sera diffusé jeudi 21 septembre sur TF1 à la mi-temps du match de Coupe du monde de rugby France-Namibie.

Cette campagne inédite répond à une préconisation faite par la Commission indépendante sur l'inceste et les violences sexuelles faites aux enfants (Ciivise), qui soulignait que la dernière campagne gouvernementale sur la pédocriminalité, en date de 2002, n'évoquait pas l'inceste.
La Ciivise, qui s'est vue confier la mission de recueillir des témoignages et de formuler des propositions de loi pour mieux protéger les victimes, pourrait toutefois bientôt disparaître puisque son mandat, d'une durée de deux ans, court jusqu'au 31 décembre 2023.

Pour le juge Edouard Durand, coprésident de la Ciivise, il s’agit d’"une campagne courageuse, qui ne cherche pas à minimiser la réalité et la peur, la souffrance d'un enfant".

L'inceste et la pédophilie, thèmes de plusieurs films et livres

Aujourd’hui, Charlotte Caubel a rendu visite au service national d'écoute, la ligne 119-Enfance, avec le porte-parole du Gouvernement Olivier Véran et l'actrice Muriel Robin, qui est notamment à l’affiche du téléfilm "Les yeux grands fermés", sur le thème de l’inceste, diffusé le 2 octobre prochain sur TF1. La chaîne M6 diffusera, quant à elle, le 24 septembre le documentaire "Un silence si bruyant" de l'actrice Emmanuelle Béart, qui donne la parole à des adultes, dont elle-même, victimes d'inceste dans leur enfance.

Au cinéma, le 11 octobre prochain sort le film "Le Consentement", avec Laetitia Casta, adapté du livre de Vanessa Springora (sorti en janvier 2020), qui évoque les pratiques pédocriminelles de l'écrivain Gabriel Matzneff. Côté livres, celui de Neige Sinno, "Triste tigre", raconte les viols dont la romancière a été victime dans son enfance, perpétrés par son beau-père. Le roman a déjà remporté le prix littéraire du journal Le Monde.

"Il faut qu'à la fin de l'automne plus personne ne puisse dire « je ne savais pas, je ne connaissais pas l'ampleur de ces faits ou le traumatisme qu'ils occasionnent ». Cela doit devenir un combat de tous", a déclaré la secrétaire d'Etat.

Et d’ajouter : "un adulte sur dix a connu l'inceste, selon les associations. Cela veut dire que vous croisez tous les jours des gens qui ont vécu l'inceste, et d'autres qui l'ont commis".

Partager :
Articles similaires
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 avril 2023

Journal du21 avril 2023

Journal du 14 avril 2023

Journal du14 avril 2023

Journal du 07 avril 2023

Journal du07 avril 2023

Journal du 31 mars 2023

Journal du31 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?