AccueilActualitéRégion Île-de-France & Grand ParisPollution : la Courneuve veut ralentir la vitesse sur deux autoroutes

Pollution : la Courneuve veut ralentir la vitesse sur deux autoroutes

La ville de La Courneuve a déployé mercredi une banderole géante demandant l'abaissement de la vitesse sur l'A1 et l'A86 pour réduire la pollution atmosphérique.
"Pour notre santé, A1 et A86 à 70km/h" proclame une grande banderole verticale hissée par la ville sur une tourelle au-dessus de l'A86 et qui est visible des automobilistes.
© Shutterstock - "Pour notre santé, A1 et A86 à 70km/h" proclame une grande banderole verticale hissée par la ville sur une tourelle au-dessus de l'A86 et qui est visible des automobilistes.

ActualitéRégion Île-de-France & Grand Paris Publié le ,

"Pour notre santé, A1 et A86 à 70km/h" proclame une grande banderole verticale hissée par la ville sur une tourelle au-dessus de l'A86 et qui est visible des automobilistes. Sur ces sections à découvert, la vitesse actuellement autorisée est de 90 km/h pour les deux tronçons combinés, totalisant une longueur de sept kilomètres traversant La Courneuve.

D'après les autorités municipales, ces deux autoroutes traversent cette commune densément peuplée de 47 000 résidents et voient passer environ 400 000 véhicules par jour. Cette circulation engendre une pollution atmosphérique significative ainsi que des nuisances sonores importantes.

65 % de la population dans un "point noir environnemental"

Au cours d'une conférence de presse organisée avec des élus de la ville sur un pont au-dessus de l'A86, dans le vacarme du flot de voitures et de trains, le maire communiste a assumé un geste "un peu provocateur" pour engager le débat sur la pollution dans les zones densément peuplées de Seine-Saint-Denis et commencer à réfléchir à des solutions à plus long terme.

"Nous avons de plus en plus de plaintes d'habitants confrontés à des problèmes d'asthme, d'allergies chroniques qui les handicapent", a témoigné Gilles Poux, qui a mis en ligne une pétition et va interpeller par courrier l'Etat et les Pouvoirs publics.

L'Institut Paris Région indique que 65 % de la population de La Courneuve réside dans ce que l'on appelle un "point noir environnemental," défini comme une zone où coexistent au moins trois sources de pollution et de nuisances. En comparaison, cette situation ne touche que 13 % de la population en moyenne en Île-de-France.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 avril 2023

Journal du21 avril 2023

Journal du 14 avril 2023

Journal du14 avril 2023

Journal du 07 avril 2023

Journal du07 avril 2023

Journal du 31 mars 2023

Journal du31 mars 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?